Flash info

A free template from Joomlashack

A free template from Joomlashack

 
Accueil arrow Carnet de Voyage arrow Viet Nam 2005
Viet Nam 2005 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Christel Verrue   
15-08-2005

Viet-Nam 2005

Ce séjour au Viet Nam s'est déroulé au mois de juillet 2005.

C'est LVJ qui a assuré la logistique de ce voyage.

Cet album de voyage contient 366 photos.

Pour agrandir la vignette cliquez sur la photo de votre choix.

Voir les photos

Juillet 2005
Carnet de voyage au Vietnam


Vol Roissy - Bangkok… Bangkok- Hanoï , le 12 juillet , 23 h 30 à Roissy , sur AIRBUS 340-300 (250 personnes).


Le 13/07/05 : arrivée à Hanoï à 18 h 15 heure locale.
Accueil avec une rose rouge pour chaque femme par le Guide Vietnamien Michel Nguyen Ngoc Phuoc
Transfert à Hanoï à 40 kms. La nuit tombe à 19 h.
Hôtel Thien Thaï, ancienne demeure coloniale restaurée, art déco.
Repas : les 7 plats…Nuit bienfaisante….

Le 14/07/05 :
Visites à Hanoï – départ 8 h 30
Mausolée d’Ho Chi Minh rappelant celui de Lénine à Moscou (le cercueil de verre où le corps embaumé repose et devant lequel défilent les foules contrairement aux vœux de « l’oncle Ho »
Balade dans les jardins, arbres exotiques, lacs ; maison-bureau d’Ho Chi Minh, Pagode du Pilier Unique
Le Temple de la littérature et ses 5 cours intérieures successives (les 82 stèles dressées sur des tortues en pierre, signe de longévité) ; les bonzaïs, les manguiers, les pagodes, Bouddha, etc…
Restaurant à Hanoï, avec vin et un p’tit coup d’alcool de riz pour fêter le 14 juillet !

Après-midi :
Musée de l’Histoire
Balade au marché voisin de l’hôtel, ou repos à l’hôtel
Balade d’une heure en cyclo-pousse, à travers le vieil Hanoi : les hordes de « 2 roues », les quartiers qui se différencient par ce qu’ils vendent, rue de la soie, rue des forgerons, rue des épices…(quartier des 36 guildes)
Non loin, le lac Hoan Kiem
Le Théatre de marionnettes sur l’eau (date du 11e siècle) accompagné des chants typiques
Repas à l’hôtel en musique.

Le 15/07/05
Perte du passeport d’André ! … départ 9 h en bus
Route vers MAI CHAU
            Signification de la palanche que porte les femmes : représente le Viet Nam, les 2 greniers à riz (le Tonkin et le Mékong) reliés par la tige, centre du Viet Nam.
            Les morts doivent être enterrés dans leur propriété, jardin ou champs de riz, pour le culte de morts, la tête vers le soleil levant, ou incinérés et posés sur l’hôtel des ancêtres à la maison
            Les 300 « Clans » - le nom clanique : N’Guyen, Tram, Li…
            Pendant la colonisation, le Tonkin au Nord, l’Annam (d’où annamites) au milieu, la Cochinchine au Sud
            Etc.…
Nous passons à Hoa Binh et on aborde les montagnes calcaires déboisée ou reboisées. On ne prendra pas la route ancienne des français vers Dien Bien Phu, elle est recouverte par la jungle

Arrivée à MAI CHAU, village de Thaï Blancs, Maison d’hôte sur pilotis.
Repas du midi dans cette maison
Sieste
Balades dans les rizières : le repiquage des plants de riz, les buffles , la briqueterie…
Repas et spectacle de danse des minorités Thaï Blancs, avec instruments de musique typiques et multiples accessoires, bambous, éventails, ombrelles, etc.…
Conférence de René sur les religions, précise et documentée.
Nuit chaude sous les moustiquaires – chant du coq, en dessous de nous…

Le 16 juillet : départ 7 h 15
Route de montagne
Arrêt pour voir les plantations de thé – achats du thé de MOC CHAU.
Petites maisons de torchis de paille, dans la montagne, ou grandes maisons de bambous, bois et chaume de feuille de palmiers (aréquier) – champs de maïs, de manioc, des bananiers…

Midi : repas dans une petite échoppe

Arrivée à SON LA – Hôtel d’Etat « Trade Union Hôtel »
Visite du bagne français reconstitué.
Retour à pied à l’hôtel pour une petite balade

Dîner « en ville » : repas à base de chèvre (chèvre en fondue, oreilles de chèvre, sang de chèvre…)

Le 17 juillet : départ 8 h
Très belle route vers DIEN BIEN PHU – On monte le col de Pha Dinh sur 32 Kms (on dit que c’est la limite entre la Terre et le Ciel) ; forêt tropicale, sauf quand les minorités ont fait la culture sur brûlis, champs de gingembre
Sur la route, marché de Thuan Chau.
Déjeuner dans une petite gargotte (cuisine sombre tout au fond – et la pièce d’habitation des gens tout à côté)
Arrêt pour voir le travail de la récolte du riz. (Vannage du riz) – 4 espèces de riz : aquatique, gluant, flottant, et riz des montagnes – 2000 variété de riz.
La svastika = croix gammée = emblème bouddhique

Arrivée à DIEN BIEN PHU – piscine ou massages (particuliers !) pour ceux qui veulent, ou balade en ville
Repas du soir sous la grande paillote attenante à la piscine.

Le 18 juillet :
Matinée à DIEN BIEN PHU :
visite du musée : la guide vietnamienne est traduite tel quel (discours officiel) par Michel ; 25000 vietnamiens sont morts – chez les français, 5000 morts + 12000 prisonnier dont beaucoup pourront après
visite de la Colline d’Eliane
le mausolée français (tout blanc, discret)
le cimetière vietnamien décoré de façon grandiose
Repas à l’hôtel (il pleut, pour la 1ère fois de jour, quand on monte dans le bus)
Route vers LAI CHAU
Arrêt dans un village très pauvre de Méo Rouges (femmes avec les jupes brodées très colorées et le chignon en haut du crâne)
Arrivée à LAI CHAU (chambres tout en bois exotique – meubles faits par les menuisiers du village
Balade dans le village tout en longueur, - il s’agit de l’ancien village qui a subit des grandes crues du fleuve en 1994 – les minorités Thaï ne veulent pas être relogées dans le nouveau Lai Chau
Repas sur terrasse et on regarde les films sur la télé de l’hôtel.

Le 19 juillet :

Le matin, grande balade dans les villages Thaï (maisons sur pilotis), les caféiers, l’arbre des amoureux très haut (chi ?), puis rizières, les ponts suspendus, la pêche dans les paniers en bambou en forme de cloche…
Repas à l’hôtel.
Départ 13 h 30 vers le nouveau Lai Chau, ville de PA SO en construction.
Sur la route, paysages magnifiques – Minorités « Mang » très pauvres – il en reste environ 700.
On voit des buffles couchés dans l’eau d’un rizière, buffles noirs ou albinos, ils sont le plus souvent gris, c'est-à-dire couverts de boue, car ils aiment se baigner…
Arrivée à la ville de Pa So, qui est un « chantier » en construction.
Repas à l’hôtel et on regarde les films des vidéastes chevronnés.

Le 20 juillet :
Matin : route vers SAPA (minorités « Mang Argent » - pièces d’argent sur la coiffe)
Arrêt au marché de Tam Duong : il pleut (minorités « Giay » (il sont encore 50000).
Puis sur la route, minorités « Dao Argent » (ceux qui organisent le samedi le « marché d’amour »)
Nous passons « les portes du ciel » ; c’est ainsi que les ethnies appellent le col à 1800m que l’on passe dans les nuages
Arrêt pour une balade à la cascade (riz grillé dans le bambou)
Arrivée à SAPA, station climatique à 1600 m créée par les colons français.
Repas à l’hôtel Chau Long (très joli plat de fruits).
Balade et achats dans SAPA.
Le soir, repas dans un petit restau de SAPA

Le 21 juillet :
Matin : balade « escalade » d’une « montagne jardin » au dessus de SAPA – superbe panorama – jardin « exotique », c’est-à-dire avec des fleurs de chez nous. ;
Repas du midi libre (Restaurant « Mimosa » pour certains)
Départ dans l’après-midi vers LAO CAI –superbe paysage de rizières et montagnes
Lecture d’André : la controverse sur le  « stade du miroir ».
On retrouve la chaleur lourde à LAO CAI – On va voir la Chine (frontière) et visite du temple.
Repas du soir dans un petit restau.
Puis on parcourt les quais sombres et moites dans la nuit jusqu’à notre train
Nuit dans le train

Le 22 juillet :
Lever à 5 h. Arrivée à HANOI
Le bus nous attend pour nous conduire à l’hôtel Thien Taï – Petit déj à l’hôtel – On attend les chambres.
Journée libre à Hanoi
Le soir repas à l’hôtel (rouleaux de printemps)

Le 23 juillet :
Départ vers Baie d’HA LONG
Ha long = 250 Kms de cotes, 1500 km2
Sur la route, beaucoup de petits étals de vendeurs d’ananas
Port couvert de Jonques de tourisme, sous la pluie…
Notre jonque : HaïLong Dream
Chaque repas délicieux  de gambas, crabes cuisinés ou nature, poissons grillés, calamars cuisinés ou en beignets, etc… présentations originales.
On part dans la Baie – villages flottants
Chute de François dans la trappe du couloir des chambres
Excursion de la Grotte
Pour certains, bain dans la Mer de Chine ; pour d’autres, balade au sommet de l’île.
Le bateau revient prendre le petit groupe au bout d’un certain temps.
Repas du soir – lumières et claire de lune sur la Baie
Nuit dans la Jonque

Le 24 juillet :
La pluie n’a pratiquement pas cessé depuis hier a-m : une promenade en barque avait été prévue qui est donc annulée. La jonque continue son périple. – Repas de midi
Débarquement à nouveau sous la pluie à nouveau.
Nous ferons un détour par HAÏ PHONG.
Consommations au bar d’un hôtel, tout en haut (10e étage)
Immense statue de Lê Chen, femme guerrière du 1er siècle qui a battu les mongols.
Visite libre de Haï Phong
Route vers Hanoi – Arrêt : les lotus sont semés dans des étroits étangs au bord de la route.
Autre arrêt pour boire un thé vietnamien très amer avec nougats durs à la cacahuète et au sésame.
Arrivée Hanoi
Repas du soir dans un restaurant d’application pour adolescents en difficultés. Après un repas très fin et stylé, nous rejoignons la gare d’Hanoï. Départ du train à 23 h. C’est le train qui parcourt la Vietnam du Nord au Sud, appelé…….

Le 25 juillet :
au réveil, vers 7 h pour certains (…), nous découvrons des paysages étonnants de jungle, de bananiers, rivières avec des pirogues, quelques rizières, petites maisons basses et pauvres, cimetières de petites pagodes colorées, terre rouge, puis jaune, puis sable blanc qui affleure, bambous, eucalyptus, pins, hévéas, flamboyants qui flamboient, mottes de foin de paille de riz en forme conique arrondie jouxtant les maisons, les cratères de la guerre… Passage du 17ème parallèle… Petit déj = « bolino » de potage vietnamien.

Arrivée à HUE ( 13 heures pour Hanoï-Hué) – transfert à l’hôtel « Festival Hué » hyper clean, avec piscine
Repos – repas libre
Balade dans Hué – pont sur la rivière des parfums – le marché-souk, pauvreté, mendicité des enfants blessés ou malades, en contraste avec la profusion des marchandises.
Grande librairie
Repas  à l’hôtel.

Le 26 Juillet :
Petit déj : un grand buffet – départ 8 h jusqu’à l’embarcadère :
- Balade sur la rivière des Parfums.
- Visite de la Pagode Thien Mu (pagode de la Dame Céleste) : la grande tour de 7 étages, l’énorme cloche en bronze, les bonzaïs magnifique, les arbres à litchis, la voiture du bonze qui s’est immolé en (année ?)…
- Visite de la Cité Impériale : une énorme partie a été détruite lors de l’offensive du Têt : le grande porte, le théâtre, la bibliothèque, les logements des empereurs, des concubines, les tombeaux des empereurs…
- Déjeuner : très beau restaurant : accueil par une dame de la famille royale, ancienne maison de mandarins – présentation des plats très raffinée (nous avons par exemple des bouquets d’oignons sculptés en forme de lotus, ou bouquet de petits gâteaux de soja colorés, riz cuit dans une feuille de lotus avec des petits légumes et graines de lotus, etc.…)
- Visite du mausolée de l’empereur Thu Duc, poète, dans un parc très romantique : arbres centenaires, on chemine sur des briques plates séchées sur place, et portant les empreintes d’animaux sauvages…..
- retour à l’hôtel « chic » : pour certains, piscine.
Dîner dans une gargotte : la soupe vietnamienne « bum bô »

Le 27 juillet :
Route vers HOI AN : la cordillère annamitique  qui sert de frontière entre le Vietnam et le Laos – région, par endroit se jette dans la mer – région pauvre – nombreuses inondations – élevage de crevettes – on longe la grande plage de Non Nuoc, magnifique et lumineuse : bateaux de pèche de calamars avec treillis de bambous pour le séchage, barques rondes en tressage de bambous enduit de résine, etc.…
- DANANG : visite du Musée d’Art Cham du Royaume Champa – les Chams ont été exterminés par les Vietnamiens qui maintenant s’en repentent : il reste une minorité de 800 000, très pauvres – société matriarcale – dieux et déesses –  culte de la fécondité (linga/yoni)
- Arrêt dans un atelier de sculptures de pierres de la « montagne de marbre » (copies de n’importe quoi kitchissime !)
-Arrêt dans la Fabrique de la Soie (vêtements sur mesure) – visite de la magnanerie.
- Arrivée à HOI AN : visite de la ville :
Pont Japonais
Belle maison ancienne commentée par le propriétaire, vieil homme à la voie chantante (accent du Centre) – les brodeuses – le bois de fer
Nous rejoignons la rivière Thu Bon et montons sur des barques à moteurs : les bateaux de pécheurs avec les deux yeux peints sur la proue
Notre hôtel « Ancient House Resort » nous réserve un accueil inattendu ! : banderole « Bienvenue au Groupe Naritssens » : bel aménagement, jardin luxuriant, hibiscus, bonzaï de frangipanier thaïlandais, les anthuriums en haies, les crêpes de riz qui sèchent au soleil sur un tressage de bambous
Apéro –vodka sur l’une des petites terrasses
Restau dans Hoi An (perte d’une « lentille » sur le chemin !) : le repas est digne de Pantagruel, pour 2,50 euros (restau Faifo – Vin de Dalat) : les plats n’en finissent plus d’arriver !, cela se termine en chansons…

Le 28 juillet :
HOI AN……libre.
Balade en cyclo-pousse dans la campagne pour certains, pour d’autres, repos, balades.
Piscine
Déjeuner libre dans Hoi An.
Transfert en bus à l’aéroport de DANANG – embarquement : avion à 17 h 15 (Boeing 777 de VietNam Airlines) – nous sommes à 1000 Kms de Ho Chi Minh Ville.
Arrivée à HCMV = SAIGON
Embouteillages, foule, flots de motos…retour à la civilisation … Installation à l’hôtel Quê Huong Liberty 4
Dîner au 9ème étage : déplorable repas à la française ! – les « flamby » déclenchent le scandale !

Le 29 juillet : Départ de Saigon en bus
Arrêt rapide dans une maison de bord de route où une femme fabrique les galettes de riz cuites à la vapeur sur un linge, puis séchées.
(L’anacardier, l’arbre de la noix de cajou)
Arrêt également dans une plantations d’hévéas (4e exportateur mondial de latex).
Visite du site de CU CHI (de 40 Kms de souterrains/tunnels pendant la guerre d’Indochine à 200 kms pendant la guerre américaine, on n’en connaît pas vraiment tous les plans) – la visite débute par un film de propagande de l’année 66. – seuls les Viet, petits et maigres pouvaient passer dans ces trous, mais sur 11000, seuls 1000 environ sont sorties vivants
« En tout, les Etats-Unis larguèrent sur la région 13 millions de tonnes de bombes (soit 450 fois l’énergie de la bombe atomique d’Hiroshima), soit 256 kg pour chacun des hommes, des femmes et des enfants vivants au Vietnam »
Repas dans un restaurant dans ce coin
Visite du Musée des Crimes de Guerre : les photos de guerre, les photos des horreurs dues au napalm, à l’agent Orange, etc.…
Visite d’un orphelinat d’enfants handicapés qui appartient maintenant à l’Etat
Visite d’un atelier de fabrication des objets et tableaux en laque
Repas du soir libre à SAIGON : on part dans la foule vers le marché Ben Than – restau sur la rue (la cuisine est faite sur le trottoir dans des conditions invraisemblables)

Le 30 juillet :
8 h : Départ en bus vers le Delta du Mekong (Vietnam, pays de l’eau = nuoc – 2630 rivières et fleuves).
Visite d’un temple caodaïste « c’est une fantaisie orientale à la Walt Disney » (Graham Greene)
Balade en bateau , d’un plus grand bateau à une petite barque à moteur dans les bras d’eau plus étroits
On accoste dans une ïle-verger couverte d’ananassiers de longaniers, d’arbres à ramboutans, de cactus à fruits du dragon, de jacquiers, de papayers… dégustation thé et fruits
Autre escale : fabrique très artisanale de caramels à la noix de coco, à la banane, etc…
Restau dans la jungle (poisson-chat grillé) – chants traditionnels et musique envoûtante – Francine, pour l’apéro, nous a préparé un punch coco vietnamien (jus de noix vertes de coco et alcool de bananes) : éloge fait par René et « enveloppe » pour Michel. -  grosse pluie de mousson.
De retour à SAIGON, visite du marché de Cholon (inouï !). puis la grande poste construite pas les français et l’église avec la brique de Toulouse
Repas du soir ensemble dans un petit restau pas loin, avec le beau poème de René

Le 31 juillet : journée libre à SAIGON
Nous quittons l’hôtel à 17 h – transfert en bus à l’aéroport - puis vol de nuit qui nous ramènera en France vers 6 h le lendemain matin, après une très longue nuit !
 
Suivant >
Joomla Templates by Joomlashack